RADIO(S)

Alerte info
Mark Zuckerberg a répondu aux questions des membres de la Chambre des représentants le 11 avril 2018.
Mark Zuckerberg a répondu aux questions des membres de la Chambre des représentants le 11 avril 2018. — Andrew Harnik/AP/SIPA

Finalement, il va honorer l’Europe de sa présence. Après plusieurs semaines de négociations, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, a accepté de rencontrer à Bruxelles des eurodéputés, mais à huis clos, pour s’expliquer sur l’utilisation des données personnelles de ses millions d’utilisateurs après le scandale Cambridge Analytica.

Mark Zuckerberg « sera à Bruxelles dès que possible, j’espère dès la semaine prochaine » pour échanger entre autres avec les présidents des différents groupes politiques au Parlement, a annoncé mercredi le président du Parlement européen Antonio Tajani dans un communiqué.

Cette rencontre se tiendra à huis clos au cours d’une « conférence des présidents », qui a lieu traditionnellement le jeudi, a précisé une source au Parlement. Le président du groupe libéral (Alde), Guy Verhofstadt, a d’ores et déjà annoncé qu’il boycotterait la rencontre si elle se tenait effectivement à huis clos. « Il doit s’agir d’une audience publique - pourquoi pas un Facebook Live ? », a tweeté l’ancien Premier ministre belge.

https://twitter.com/guyverhofstadt/status/996783819452833792

Zuckerberg reçu par Macron le 23 mai

L’Elysée a annoncé dans la foulée que le président français Emmanuel Macron recevrait Mark Zuckerberg, ainsi qu’une cinquantaine de dirigeants de grandes entreprises du numérique, à Paris le mercredi 23 mai, ce qui laisse penser que la venue de l’Américain à Bruxelles pourrait avoir lieu le lendemain.

Sa venue en Europe a lieu quelques jours seulement avant l’entrée en vigueur, le 25 mai, du règlement européen sur la protection des données (RGPD), qui oblige les groupes Internet à aménager leurs conditions d’utilisation pour les Européens.

10 heures d’audition devant le Congrès américain

Antonio Tajani avait, dès le 20 mars et l’éclatement du scandale Cambridge Analytica, du nom de la société qui a exploité à leur insu les données de dizaines de millions d’utilisateurs de Facebook, invité le PDG de Facebook à venir s’exprimer devant les eurodéputés.

Mais Mark Zuckerberg, qui a témoigné pendant dix heures devant les élus américains le mois dernier, avait dans un premier temps proposé que ce soit le vice-président chargé des affaires publiques du groupe californien, Joel Kaplan, qui se présente devant eux.

 

Source de l'article : https://www.20minutes.fr/high-tech/2272531-20180516-scandale-cambridge-analytica-mark-zuckerberg-va-expliquer-devant-eurodeputes
Partager