DÉDICACES

play_arrow
favorite
17:34
Phil Barney Un enfant de toi
17:31
Yianna Katsoulos Les autres sont jaloux
17:30
Blague Coluche Ta Péter
17:28
Soft Cell Tainted love
17:24
Lizzy mercier descloux Ou sont passées les gazelles
17:20
Patsy Liverpool

 Artiste du moment

Pierre Bachelet

Pierre Bachelet, né le 25 mai 1944 à Paris et mort le 15 février 2005 à Suresnes (Hauts-de-Seine), est un auteur-compositeur-interprète français.

Biographie

Enfance

Pierre Bachelet naît le 25 mai 1944 dans le 12e arrondissement de Paris. Il est l'enfant de Maurice Bachelet et Alberte1. Sa famille, originaire du Nord, avait été contrainte de partir vivre à Paris. Elle déménage ensuite à Calais, ville natale de son père, puis revient à Paris pendant sa jeunesse. Il est resté très attaché à Calais, où il aimait se ressourcer. Il évoque le Nord dans plusieurs de ses chansons, comme dans Les Corons, et ses souvenirs de Calais dans Découvrir l'Amérique. Il évoquera également sa mère dans Embrasse-la.

Dans sa jeunesse, le jeune Pierre apprend le piano mais sa passion pour Elvis Presley le conduit à la guitare électrique dans son adolescence. Il monte même un groupe avec ses copains : les Volts.

Mariages

Pierre Bachelet a été marié trois fois. De son premier mariage est né son fils Yannick (le 7 février 1964). Son deuxième mariage, avec Danièle, dura 24 ans et de cette union est né Quentin. En troisièmes noces, il épousa Françoise, dite Fanfan, la sœur de Danièle, le 31 décembre 1998.

Carrière

Monde audiovisuel

Diplômé de l'École nationale de photographie et cinématographie (Section "électro-sonore" 1966), Pierre Bachelet avant de commencer sa carrière dans la publicité où il rencontre plusieurs réalisateurs avec qui il travaillera par la suite. Il devient illustrateur sonore pour l'émission Dim, Dam, Dom en 1968. Il écrit de plus en plus les musiques de publicités et de documentaires de ses amis et connaissances.

Musique de films

Même si Pierre Bachelet a fondé le groupe Resonance avec Mat Camison en 1973, son plus grand succès a été la bande originale du film Emmanuelle de Just Jaeckin : 1,4 million de 33 tours (albums) et 4 millions de 45 tours (disques avec 2 chansons seulement) sont vendus. Bachelet participe aussi à la musique des films Coup de tête et La Victoire en chantant de Jean-Jacques AnnaudLes bronzés font du ski de Patrice Leconte et Gwendoline de Just Jaeckin. Il a également réalisé la musique du film Histoire d'O en 1975.

L'un des morceaux utilisés dans le film Emmanuelle s'avère un plagiat de Larks' Tongues in Aspic du groupe britannique King Crimson. Le guitariste du groupe, Robert Fripp, poursuit les producteurs d'Emmanuelle en justice l'année suivant sa sortie et obtient gain de cause.

Chanson

Pierre Bachelet enregistre sa première chanson en 1974 : Emmanuelle, en français et en anglais. En 1975 sort son premier album L'Atlantique. Il doit attendre 1980 pour connaître le succès du grand public avec son deuxième album Elle est d'ailleurs. La chanson qui a donné le titre à l'album est vendue en 45 tours à 1,5 million d’exemplaires. L'album marque également le commencement d'une longue collaboration avec le parolier Jean-Pierre Lang.

Le troisième album, en 1982, comprend un succès devenu classique, véritable hymne des départements miniers du Nord et du Pas-de-Calais : Les Corons (paroles de Jean-Pierre Lang, musique de Pierre Bachelet) sur le travail et la vie des mineurs. C’est l'année des premiers grands spectacles : tournée en Europe francophone, puis l'Olympia, en première partie de l'humoriste Patrick Sébastien.

En 1984, après son quatrième album Découvrir l'Amérique, il est la vedette à l'Olympia. Il poursuit en 1985 et 1987 avec trois nouveaux albums qui comprennent les succès MarionnettisteEn l’an 2001 et Vingt ans. Les tournées sont assurées d’un succès après chaque sortie d'album.

En 1989 sort un nouvel album Quelque part... c'est toujours ailleurs sur lequel il chante les chansons Quelque part… c'est toujours ailleursFlo et Typhon en duo avec la navigatrice Florence Arthaud. Les concerts l'amènent dans les îles de l'océan Indien et au Québec, où il connaît un grand succès. Au début des années 1990 sortent un album en public La Scène et une première rétrospective de ses meilleures chansons (10 ans de Bachelet pour toujours).

En 1995, il sort un album de chansons sur la ville intitulé La Ville ainsi soit-il. Après quinze ans de collaboration avec Jean-Pierre Lang, il laisse pour la première fois l'écriture de tous les textes de l'album à l'écrivain Yann Queffélec. Trois ans plus tard, ces deux derniers paroliers se retrouvent tous les deux sur l'album Un homme simple, mais d'autres auteurs (dont Pierre Bachelet lui-même pour trois chansons) signent les paroles des chansons. Il rend hommage au navigateur disparu Éric Tabarly.

Du milieu des années 1990 à sa mort en 2005, Pierre Bachelet continue sa carrière, moins médiatisée que dans les années 1980, mais avec un public fidèle. Il parcourt régulièrement la France lors de tournées d'été où il interprète ses plus grands succès, dont plusieurs fois en plein air et parfois dans le cadre de concerts gratuits. Il aimait donner des concerts dans de petites salles, à dimensions humaines, souvent des salles des fêtes. Ses tournées passaient ainsi, par exemple, par de petits villages d'Ardèche, longeaient les côtes du Rhône, pour terminer sur la côte d'Azur. Pierre Bachelet aimait à avoir un contact plus rapproché avec son public, souvent familial, et de la France profonde. De ce fait, il négligeait les grandes salles, excepté l'Olympia, qu'il appréciait, ou le Casino de Paris. Son dernier album, de son vivant, Tu ne nous quittes pas (Bachelet chante Brel) paraît en 2003. C'est un hommage à Jacques Brel, où il reprend les plus grands succès du chanteur belge, à qui on l'a souvent comparé.

Malgré sa maladie, il fête ses trente ans de carrière au Casino de Paris, du 19 au 24 octobre 2004. Ce fut son dernier spectacle.

Après son décès, un album posthume intitulé Essaye est publié avec dix chansons inédites. Il comprend aussi deux pistes bonus, la chanson Les Corons interprétée avec les supporters du club de football RC Lens, et une nouvelle version d'Emmanuelle.

Source : Wikipédia

 Interagir à l'antenne


 Nos partenaires

 Coup De Coeur